Rencontres préparatoires sommet éducation


rencontres préparatoires sommet éducation femme rencontre jura

Partager Mis à jour à 8h32 Partager Des rencontres parallèles s'organisent en vue du Sommet sur l'enseignement Daphnée Dion-Viens Le Soleil Un autre «forum préparatoire» en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur se déroulera le 4 février, à Montréal, réunissant le milieu des affaires et les neuf établissements universitaires de la métropole. À Québec, des discussions sont en cours afin d'organiser un événement semblable au cours des prochaines semaines.

Radio-Canada Mis à jour le 18 juin Prenez note que cet article publié en pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour. Une cinquantaine de manifestants se sont fait entendre pendant la rencontre préparatoire au Sommet sur l'enseignement supérieur de jeudi soir, à l'Université du Québec à Rimouski UQAR. Il s'agissait de la quatrième rencontre thématique organisée par rencontres préparatoires sommet éducation gouvernement de Pauline Marois avant la grande rencontre visant à trouver des solutions pour mettre fin à la crise du financement des universités. Les étudiants ont d'abord manifesté bruyamment dans l'atrium de l'université afin de dénoncer l'absence de réel débat sur les droits de scolarité au sein de la démarche du gouvernement Marois. Ils considèrent que le gouvernement les a exclu de la rencontre, puisqu'il faut être invité par le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, pour y participer.

En plus des quatre rencontres préparatoires organisées par le gouvernement Marois en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur, qui se déroulera les 25 et 26 février, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et les universités de la métropole ont décidé d'organiser leur propre «exercice de rencontres préparatoires sommet éducation. Les participants discuteront notamment de la contribution des universités au développement de la métropole et des attentes de la communauté des affaires envers les universités.

rencontres préparatoires sommet éducation rencontre femme cotonou

Il a recherche femme de menage rive nord été impossible jeudi de s'entretenir avec un des membres du comité organisateur. Dans la capitale, des discussions sont en cours afin de tenir un événement similaire.

L'initiative a rencontres préparatoires sommet éducation lancée par l'Université Laval et la Chambre de commerce et d'industrie de Québec.

Rencontre avec des jeunes du Sahel – Rencontre avec Federica Mogherini

On ne veut pas faire de copié-collé», a affirmé Denis Brière, recteur de l'Université Laval, lors d'un entretien avec Le Soleil, tout en ajoutant qu'il «n'y a rien d'arrêté pour l'instant». De son côté, le président de la Chambre de commerce de Québec, Alain Kirouac, précise qu'un tel événement pourrait «permettre de mieux connaître le point de vue de l'ensemble de la communauté régionale» sur l'enseignement supérieur.

Selon un sondage réalisé par la Chambre de commerce auprès de ses membres, l'enjeu qui préoccupe le plus les entreprises de la région est la main-d'oeuvre qualifiée.

rencontres préparatoires sommet éducation site de rencontre burkinabé

On va joindre notre voix au milieu des affaires, mais avec un angle Québec», affirme M. Discussions en cours Aucune invitation formelle n'a toutefois été lancée jusqu'à maintenant et le programme de l'événement est encore loin d'être élaboré.

Parmi les discussions, il y a été question de réunir des gens d'affaires et des représentants des universités et des cégeps de la région pendant une demi-journée au Centre des congrès de Québec, indique Jérôme Gaudreault, président de la Chambre de commerce de Lévis.

Au total, près de personnes pourraient être conviées à cette rencontre qui pourrait se tenir juste avant le Sommet sur l'enseignement supérieur.

  • L'ASSÉ, qui a affiché les prises de position les plus radicales lors du conflit étudiant du printemps dernier et qui milite en faveur de la gratuité scolaire, a indiqué qu'elle restait méfiante par rapport aux consultations.
  • Site de rencontres femmes russes
  • Éducation : un pré-Sommet mouvementé à Rimouski | meetingair-saintdizier.fr
  • L'ASSÉ pourrait participer au sommet sur l'enseignement | La Presse
  • Sites de rencontres asiatiques
  • Rencontre femme musulmane en belgique
  • Rencontres avec femmes veuves

Au cabinet du ministre Pierre Duchesne, on salue ces initiatives qui «viennent multiplier les possibilités de prise de parole pour les citoyens et les membres des communautés universitaires et collégiales», a indiqué son attaché de presse, Joël Bouchard. Le ministre Duchesne n'assistera toutefois pas à l'événement prévu à Montréal, le 4 février.

L'ASSÉ, qui a affiché les prises de position les plus radicales lors du conflit étudiant du printemps dernier et qui milite en faveur de la gratuité scolaire, a indiqué qu'elle restait méfiante par rapport aux consultations. Publicité Pour le porte-parole de l'association, Jérémie Bédard-Wien, un mouvement de masse reste la meilleure façon de parvenir au changement social. Il a prévenu que, si les consultations ne donnaient pas la chance à l'ASSÉ de présenter ses revendications, le groupe se réservait le droit de quitter le processus à tout moment.

Du côté de la Fédération étudiante universitaire du Québec FEUQon déplore le fait qu'il s'agit d'un événement «assez restreint». Pour l'instant, une seule association étudiante - celle de l'École nationale d'administration publique - a été invitée à participer à l'événement montréalais, selon la FEUQ.

Ces rencontres, préparatoires du sommet de Biarritz ont été placées sous le signe de lutte contre les inégalités, priorité de la présidence française du G7. Les ministres ont adopté une position commune en vue de renforcer la lutte contre le harcèlement scolaire. La lutte contre les inégalités scolaires commence dès le plus jeune âge. Je sais que les discussions que nous aurons au cours de ce G7 nous permettront de progresser sur ce chemin. Nous encourageons la mise en oeuvre des expérimentations conjointes, le partage des bonnes pratiques et des résultats de leur recherche.

On en doute.